Comment consommer le lait d'ânesse ?

100 % lait d’anesse bio sans additif.
Un lait CRU que nous vous proposons sous 3 formes
FRAIS - SURGELE - LYOPHILISE.

Le lait d’ânesse peut s'utiliser de façon alimentaire

Le lait d’ânesse peut être un substitut du lait de vache, effet quand un nourrisson est allergique au lait de vache la meilleure alternative serait le lait d’ânesse car il est proche du lait maternel et à des bienfaits sur la santé. De plus, une étude montrait qu’avant, ce breuvage soignait tous les maux, tels que, l’anémie, troubles intestinaux…

  • Renforcent et stimulent les défenses immunitaires de votre organisme.
  • Régénèrent votre flore intestinale et votre appareil digestif.
  • Rééquilibrent l’ensemble de votre organisme.
  • Complément immunostimulant, régénérant, détoxifiant et antioxydant.
  • Bienfaits sur la dépression saisonnière

Le lait « Cru » d'ânesse des Pyrénées

Parce que nous connaissons toutes les richesses que contient le lait d’anesse « à l’état naturel » (cru) et les bienfaits qu’elles offrent pour la santé du corps et le bien-être.

Mais nous savons aussi la fragilité de ce précieux élixir…

Un lait cru est l'appellation donnée au lait à l’état brut, n’ayant subi aucun traitement ni chimique, ni thermique tel que pasteurisation, flash pasteurisation, stérilisation, thermisation, microfiltration, ultrafiltration. Ces procédés sont de nature à réduire, à modifier voire à complètement détruire la flore native présente naturellement dans le lait.

Le lait « Lyophilisé »

Parce que la lyophilisation est le moyen de transformation qui préserve l’intégrité de la composition et des vertus du lait tout en permettant une conservation dans le temps, une facilité de stockage et une stabilité du lait.

La lyophilisation est un procédé de déshydratation par « sublimation » (évaporation à très basse température et sous vide de l’eau contenue dans le lait surgelé sans passage par l'état liquide). Au terme de cette opération délicate nous obtenons un produit fini sous forme de paillette de lait (poudre).
Ce procédé préserve l’ensemble des qualités organoleptiques et les bienfaits des principes actifs présents naturellement dans le lait. Elle permet d’augmenter sa durée de conservation, de diminuer son poids mais également d’en faciliter les conditions de conservation et de stockage.

Enfin, une autre qualité essentielle de la lyophilisation est qu’il suffit d’y ajouter la quantité nécessaire d’eau de source pour obtenir un lait identique a celui obtenu en sortie de traite.
Nous avons choisi de confier cette opération délicate et technique à un spécialiste de la lyophilisation à façon qui est aussi un innovateur en la matière, l’entreprise Eurolyo à Chartres http://www.eurolyo.fr/
Lait cru d'ânesse lyophilisé
Lait cru d’anesse bio lyophilisé en doypack de 100Gr
Il existe d’autres techniques de déshydratation du lait, bien moins coûteuse que la lyophilisation :
  • L’atomisation par exemple est un procédé d’extraction de l’eau par le biais de très hautes températures allant jusqu’à 300° et qui de fait détruit tous les bienfaits présents dans le lait cru.
  • La simple déshydration quant à elle donne un produit fini contenant toujours entre 5 à 10 % d’eau, ce qui ne permet pas de garantir l’absence de développement de pathogènes lors de la conservation.

Le lait « Surgelé »

Bouteille de lait d'ânesse surgelées


Encore et toujours pour préserver les précieuses qualités présentes dans le lait d’ânesse.

Après la traite, le lait est immédiatement dirigé vers notre laboratoire afin d’y être filtré, conditionné (en bouteille ou en plaques destinées à la lyophilisation) et surgelé à coeur à - 45 ° dans une cellule de surgélation. La mise en cellule de surgélation doit impérativement intervenir moins d’une heure après la traite pour éviter toute altération des vertus du lait.

 

Sécurité et traçabilité


Nous suivons un cahier des charges strict : condition d’élevage, hygiène de traite, de conditionnement, analyses biologiques effectuées systématiquement sur le lait frais et sur le lait lyophilisé, maintient et contrôle de la chaine du froid, traçabilité…


Production laitière conduite selon la ligne directrice du guide des bonnes pratiques d’hygiène Européen (GBPHE)
https://agriculture.gouv.fr/sites/minagri/files/documents/pdf/gph_lait_cru_produits_laitiers_20135957_0001_p000_cle82a6a2.pdf
 
Production de lait d'ânesse